"Ni d'Eve ni d'Adam" d'Amélie Nothomb ****

Publié le par clochette

images-nothomb-copie-1.jpg"Le moyen le plus efficace d'apprendre le japonais me parut d'enseigner le français".


Tokyo, 1989.

Amélie passe une annonce pour donner des cours de français, pensant que cela pourra l'aider à parfaire son japonais, langue qu'elle n'a plus parlé depuis qu'elle a quitté ce pays à l'âge de cinq ans, et où elle vient de revenir alors qu'elle est maintenant âgée de 21 ans. Le soir même, elle reçoit un appel d'un étudiant intéressé. Rendez vous est pris pour le lendemain dans un café où elle se retrouve face à Rinri, jeune homme de 20 ans, dont le niveau de français laisse vraiment à désirer. Le japonais d'Amélie n'étant pas mieux, ils commencent par converser en anglais avant d'entamer une leçon ou du moins de s'appuyer sur leur conversation pour progresser. Rinri semble satisfait, et ils conviennent d'une seconde leçon pour la semaine suivante au même endroit. Peu à peu entre l'élève et le professeur se lie une amitié et ils passent du vouvoiement au tutoiement. Puis ils finissent par devenir amants.

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé l'univers d'Amélie Nothomb, toujours égale à elle même, dans cette autobiographie où elle se met en scène avec brio. Loin des autofictions nombrilistes qu'on peut lire ici ou là et qui n'apporte pas grand chose, ce récit d'une période amoureuse de sa vie  est vraiment réjouissante, prétexte à parler de ce Japon qu'elle aime tant et où elle a vécu, des coutumes et bizarreries de ses habitants mais aussi des relations amoureuses.

Emouvante, franche, elle se livre et s'ouvre sans détour mais toujours avec pudeur, nous réservant des passages à la fois drôles et surprenants -des invités très ponctuels, un appartement technologique-, toujours une même vivacité d'écriture, une façon particulière de jongler avec les mots, de faire des dialogues plus que de l'action une force.

Une lecture vraiment distrayante, facile et agréable. Merci à Claudine qui m'a permis cette lecture assez tôt dans la saison. Enfin, je trouve la première de couverture avec la photo d'Amélie superbe. Bref le dernier Nothomb m'a plus que convaincu.

L'avis de Cuné sur le site Lecture Ecriture.

Commenter cet article

essel 14/09/2007 11:32

Cela promet donc d'être une meilleure cuvée que celle de l'an dernier ! Je vais m'y mettre aussitôt ma PAL un peu réduite. Bonne rentrée !

Bernie 13/09/2007 20:27

 Une bonne vente en cette rentrée littéraire.

zazimuth 10/09/2007 20:38

Le titre me fait penser à "Ni d'Eve ni d'avant" de Rachel Hausfater je pense chez Syros jeunesse... En tout cas ton résumé aussi est convaincant !

Sibylline 10/09/2007 20:29

Je le lirai sans doute. Il me faut un peu de temps parce que j'ai eu plusieurs mauvaises lectures dernièrement avec Amélie (en particulier celui de l'année dernière. J'ai vraiment peu d'estime pour son "Journal d’Hirondelle" :-(... ) Mais j'avais égalemùent déjà passé de bons moments avec elle, alors sans doute, à l'occasion... j'essaierai de connaître d'Eve et d'Adam.

Lilly 10/09/2007 15:27

je me tâte depuis quelques temps pour savoir si je ne vais pas acheter ce nouveau Nothomb, malgré ma réticence à acheter des livres de la rentrée littéraire...j'aime beaucoup cet auteur, et les avis sur ce dernier roman sont plutôt comme le tien, tentants ;o)