"La ballade de l'impossible" de Haruki Murakami *****

Publié le par clochette

coup_de_coeur_20.gifballade-de.jpg

"Je voudrais que tu te souviennes de moi. Je voudrais que tu n'oublies jamais que j'ai existé et que je me suis trouvée ainsi à tes côtés."


Watanabé, jeune étudiant, rencontre par hasard un jour à Tokyo Naoko, jeune fille qu'il a bien connu. Elle était en effet la petite amie de son meilleur ami Kizuki, qui s'est suicidé un an plus tôt alors qu'il paraissait heureux et que le couple qu'il formait avec Naoko semblait parfait. Impossible donc d'expliquer son geste effectué après une après midi passée avec Watanabé, sans aucun nuage, et qui s'était achevée par une partie de billard.
 
A l'époque, Watanabé, Kizuki et Naoko avaient l'habitude de se retrouver souvent tous les trois même si c'était surtout Kizuki qui était le lien entre eux. Ils se mettent à discuter. Naoko est une jeune fille attirante mais au comportement étrange et inexplicable. Ils finiront par coucher ensemble et elle lui révèlera un secret -elle n'a jamais couché avec Kizuki- avant de quitter Tokyo et de se rendre dans un sanatorium car elle a besoin de soins. Elle lui écrira une longue lettre de là bas, où il ira lui rendre visite car il reste fascinée par elle.

Parallèlement, il sympathise avec Midori, une sympathique jeune fille, étudiante comme lui.


Je poursuis avec toujours le même bonheur ma quête de l'oeuvre de Murakami dont l'univers me comble : des récits envoûtants, magiques, des histoires hors du commun, des amours non partagées, souvent malheureuses, des personnages tous plus étranges les uns que les autres à l'image de Nagasawa, un de ses amis étudiants, qui multiplie les conquêtes alors qu'il a une petite amie charmante et qui entraîne Watanabé dans ses soirées de drague et plutôt glauques.

La solitude, l'étrangeté des êtres et l'impossibilité de les connaître et de les comprendre vraiment, la magie des situations, la ballade de l'impossible ou l'impossible deuil de Naoko m'a une fois de plus emporté. Il me reste à lire de cet auteur "La course au mouton sauvage" et "Danse danse danse". Si vous ne connaissez toujours pas Haruki Murakami, il faut absolument y remédier ! 

Je ne suis pas la seule à avoir été enthousiasmée : lisez plutôt le très intéressant billet de Essel et les avis de Fée Carabine et de Hibou

Publié dans Littérature japonaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Naina 19/09/2007 20:17

Une note dissidente à propos de cet auteur : j'ai beaucoup de mal avec ses romans. J'ai bien aimé "Après le tremblement de terre" et "Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil". Par contre, je n'ai pas accroché avec "La Ballade de l'impossible" et "La Course au mouton sauvage".

Gambadou 17/09/2007 21:00

j'aime beaucoup cet auteur et je ne connais pas ce livre, je le note

Florinette 17/09/2007 11:50

Celui-ci il me le faut, depuis mon coup de coeur pour Kafka, je n'ai qu'une envie c'est de continuer avec cet auteur et j'attends patiemment que ma biblio passe commande !! ;-)

zazimuth 16/09/2007 17:11

"La fuite du temps" (je ne suis pas sûre du titre) est le prochain de ma PAL (celle à côté de mon lit...) !!!

clarinette 16/09/2007 15:45

Tout à fait d'accord avec toi, Murakami est un de mes auteurs favoris et donc incontournable !