"Kafka sur le rivage" de Haruki MURAKAMI *****

Publié le par clochette

 

 

 

Haruki Murakami est un auteur japonais très prolixe que j'ai découvert il y a un mois en regardant l'émission "Ca balance à Paris" Sur Paris Première. Tous les chroniqueurs étaient unanimes pour encenser son dernier roman "Kafka sur le rivage". Avant d'avoir pu le récupérer à la bibliothèque, et pour patienter, j'ai commencé par lire Les amants du Spoutnik qui m'a enthousiasmé  et aussi "Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil".

Mais "Kafka sur le rivage" marque encore une nouvelle phase dans le talent de cet écrivain.

Nous y retrouvons un jeune adolescent, Kafka Tamura, âgé de 15 ans, qui s'enfuit du domicile paternel pour échapper à la prédiction de son père. Il atterit dans une petite ville où se trouve une bibliothèque dirigée par Oshima et Melle Saeki. Il s'y rend tous les jours et sympathise avec eux. Mais un jour alors qu'il s'est endormi, il se réveille sans se souvenir de ce qui s'est passé et tâché de sang. Il craint alors que la prédiction de son  père qui lui annonçait qu'il effectuerait un parricide ne se soit réalisée.

Parallèlement, nous suivons le destin de Nakata, vieil homme devenu simple d'esprit suite à un accident pour le moins étrange : il s'est évanoui sans raison lors d'une sortie scolaire ainsi que tous ses autres camarades mais est le seul à être devenu amnésique.

On sent dès le début de ce magnifique roman que les destins de ces deux hommes vont se rejoindre. Entre temps, ils croiseront des chats qui parlent, des pluies de sardines et de maquereaux et des personnages attachants et mystérieux, aux destinx tragiques. Fidèle à lui même,   Murakami à travers des romans d'initiation, nous conte de magiques et tragiques histoires d'amour sans faire l'économie d'une réflexion sur la solitude. Haruki Murakami aboutit ici à un récit réellement mieux construit, mieux fini aussi peut-être  que les précédents que j'avais déjà beaucoup aimés. Son univers nous emporte dans la magie d'un monde qui nous dépasse tout en nous ramenant à une réalité incontournable.

Publié dans Littérature japonaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas 28/09/2009 12:05


Excellent roman, en effet, où l'on trouve imagination bons dialogues, personnages attachants, réflexions perctutantes, humour... le tout avec un style limpide et hypnotique? Vraiment très bon.


lireplus 29/03/2008 20:55

un très beau livre, effectivement, qui fait encore partie de ma PAL...mais vu les critiques, je ferai mieux de le lire au plus vite !merci pour votre passage sur le blog, je prends le temps de découvrir le votre, que je ne connaissais pas ! bonnes lectures !

Sylvie B 11/01/2008 23:03

J'ai mis beaucoup de temps à le lire car un malaise m'a accompagnée tout au long de ce livre. Je le retrouvais sans plaisir. Je n'ai pas envie de lire autre chose de Murakami mais j'ai tout de même été contente de le connaître.

Mireille 04/10/2007 09:10

Merci de m'avoir fait connaître cet auteur ! (Voir mon commentaire sur mon blog)

Broums 18/09/2007 21:53

vraiment je trouve pas grand chose a dire la profondeur des personnages ,limpression de reflexion innachevé que laisse ce livre c'est.... troublant.Pourtant ce livre m'a beaucoup plu merci.