"Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil" de Haruki Murakami****

Publié le par clochette

"De temps en temps, ajoutai je après un silence, il m'arrive de me demander si la période la plus heureuse de ma vie n'a pas été celle où nous écoutions des disques toi et moi, dans le salon de tes parents".

Très souvent, les enfants uniques sont considérés comme gâtés, faibles et terriblement capricieux. Ces stéréotypes blessent Hajime, le narrateur de ce récit, lui même enfant unique, et pourtant il doit reconnaître qu'il a tous ces traits de caractère.

À l'école primaire, il sympathise avec Shimamoto-San, qui est elle aussi fille unique. De nombreux points communs les unissent : la musique, les chats et la même difficulté à exprimer leurs émotions. Elle souffre d'un handicap physique qui la fait boiter. Mais à l'entrée au collège, un déménagement les sépare et pourtant il ne l'oublie jamais tout à fait.

Une fois marié, il devient père de deux petites filles et  crée grâce à l'aide financière et technique de son beau père, deux club de jazz, qu'il dirige lui même.  Un jour Shimamoto-San, qui a eu vent de sa réussite professionnelle par un article dans un magazine, vient lui rendre visite dans un de ses bars. Mais la jeune femme, qui le fascine toujours autant, se révèle déconcertante...

Autant vous le dire tout de suite Haruki Murakami est un des mes auteurs fétiches pour ne pas dire mon auteur préféré. J'ai donc tout lu de lui, et relu avec plaisir pour le blogoclub cet opus avec lequel je l'ai découvert. J'ai retrouvé avec toujours le même plaisir son univers étrange, et ses thèmes de prédilection : la solitude, les relations ou plutôt les impossibles relations entre les êtres, un univers magique et onirique où les gens sont étranges. Le narrateur de ce récit est à ce titre très révélateur de l'univers de ce brillantissime auteur : il commet des actes d'une grande cruauté, et en même temps il n'est jamais complètement antipathique et même sympathique lorsqu'il défend l'idée que le travail et non les spéculations boursières doivent être une source d'enrichissement ! Son attitude avec les femmes est parfois franchement révoltante, pourtant on garde de l'affection pour lui.  Car Murakami met merveilleusement en scène l'inexplicable raison d'être de certains comportements humains. Cet auteur sait aussi conter  de formidables et impossibles histoires d'amour et celle ci en est encore un bel exemple.
 
Depuis j'ai lu de lui des oeuvres plus amibitieuses et plus imposantes, notamment Chroniques de l'oiseau à ressort que je vous recommande ou La fin des temps, plus difficile d'accès mais qui est un vrai délice. Si vous n'avez jamais rien lu de lui je vous conseille de démarrer par Les amants du spoutnik.

Pour en savoir plus sur cet auteur cliquez vite ici

Bonne nouvelle, il sort ce mois ci un recueil de nouvelles au titre enchanteur Saules aveugles femme endormie" et bien que je ne sois pas fan du genre je vais les lire.

Et voici le lien de Sylire, la non moins géniale co-organisatrice du blogoclub, qui vous renverra à d'autres billets qu'il me tarde de lire. Je suis en effet curieuse de savoir ce que les internautes ont pensé de ce roman et de cet auteur. Pour ma part, j'ai été très contente que ce thème consacré au Japon ait permis de mettre en avant ce romancier que je trouve génial.

Rdv le 1er novembre pour un thème en rapport avec les États Unis, élections américaines obligent !

Publié dans Littérature japonaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lorsqu’il poussa la porte... 04/01/2015 14:16

.

hamnessa 06/09/2008 18:54

J'adore cet auteur!J'ai lu de lui "Ballade de l'impossible" ce fut son 1er roman pour moi et une véritable découverte!Et ensuite j'ai lu "Kafka sur le rivage" qui m'a conquise!!Maintenant tous les autres livres que tu as cités sontdans ma PAL :D

M.O. 04/09/2008 22:28

Bravo pour ce blog ! J'adore la littérature et j'y ai trouvé des choses très intéressantes.Je suis également écrivain (voir mon site).En espérant lire un jour une de vos chroniques sur mes écrits.M.O.

liliba 04/09/2008 21:13

Je n'ai jamais lu cet auteur... par lequel faut-il que je commence, à ton avis ?

magiclilive 04/09/2008 12:29

Quel auteur ce Murakami !Et quel compte-rendu époustouflant mais -attention- un peu long.Bisous tendres