"Danse, danse, danse" de Haruki MURAKAMI *****

Publié le par clochette

coup_de_coeur_20-2.gif"Je crois qu'il vaut mieux qu'on ne se voit plus, avait-elle écrit. Je vais sans doute me marier prochainement avec un Terrien."


Bien qu'il dise ne pas être un "type bizarre", le narrateur, journaliste à Tokyo, est pour le moins déconcertant. Il rêve souvent de l'hôtel Dauphin qui se trouve dans la ville de Sapporo : un hôtel minable où il retrouvait à une époque une jeune femme avec qui il avait une liaison et dont il ne connaît même pas le nom... "Elle était venue de nulle part et repartie, comme une averse soudaine, ne me laissant que mes souvenirs". 

Pourtant, il voit dans ce rêve un message et un signe   : il lui faut retourner à l'hôtel Dauphin pour retrouver cette femme. Mais quand il appelle pour réserver, il s'étonne de tomber sur une réceptionniste qui le renvoie au service réservation. Et quand il arrive à l'hôtel, ses soupçons se confirment et il se fige sur place : le petit bâtiment est métamorphosé en un building de 25 étages...

Bienvenue dans l'univers de Haruki Murakami ! Des personnages et des événements étranges, une réflexion sur la solitude, des éléments récurrents dans les romans de cet auteur japonais : un chat, des appels téléphoniques, des ténèbres, des disparitions, des rencontres avec de jeunes femmes étranges et audacieuses.

Une fois de plus, j'ai pris un réel plaisir à dévorer un roman de cet auteur et cette histoire déconcertante, à la fois magique, poétique et réaliste. Le narrateur est le même que celui de La course au mouton sauvage -un des rares romans de l'auteur que j'ai laissé en cours- mais cela n'a absolument pas gêné ma lecture.

"Récemment encore, je marchais sans but sous la neige dans les rues de Sapporo. Et maintenant, allongé sur une plage à Honolulu, je regarde le ciel. Tel est le cours des évènements."

Publié dans Littérature japonaise

Commenter cet article

Voir plus 04/01/2015 15:06

.

caro 06/11/2007 11:03

jz suis écrivain-amateur. Et je le resterai tant que je ne saurais pas ce que je vaux, et que je ne serais pas éditée.Merci de prendre le temps de me lire, et de faire tous les commentaires imaginables, des plus critiques aux plus sympathiques.Cordialement

magiclilive 05/11/2007 14:59

J'ai pas compris le résumé alors le livre...Pas simple les japonaismême musicalement http://magiclilive.over-blog.com/article-13436726.htmlJe vais relire Tokyo et t'en faire une belle critique

Florinette 04/11/2007 11:35

Je ne connaissais pas celui-ci et il me tente bien, bon dimanche Clochette !

Anne 04/11/2007 11:22

Je commencerai plutôt par "Kafka sur le rivage"...J'aime bien ton "nouveau" blog!