"Tokyo" de Mo HAYDER *****

Publié le par clochette

Comme Marie qui a eu l'excellente idée sur son super site Lecture et Cie de donner la parole à son neveu Lucien, voilà venu le moment pour moi d'offrir ces quelques lignes à mon cher et tendre qui, lorsqu'il ne lit pas Rock & Folk, prend le temps de potasser quelques romans. Comme il a adoré Tokyo, que je n'ai toujours pas lu, j'ai donc souhaité vous faire partager sa lecture. Alors exit du style certes différent du mien, j'espère que vous lui réserverez tout l'accueil qu'il mérite.


Depuis le temps que Clochette l’attendait cette chronique, et bien tu vois tout finit par arriver. Bon ne t’offusque pas camarade, le style va être très différent, mais tu vas t’habituer et puis tu sais quoi ? Et bien j’ai déjà beaucoup d’estime pour toi, mais si.
 
images-hayder.jpgUn petit topo sur l’auteur ? Juste histoire de te mettre dans le bain.
Mo HAYDER est née à Londres en 1962,  à 16 ans elle envoie tout promener, quitte sa famille et part vivre dans la rue. 54364416 petits boulots et dix ans plus tard elle amasse assez d’argent pour s’installer à Tokyo. Mais même ailleurs la vie n’est pas simple qu’est ce que tu veux tout est cher au pays du soleil levant ! Et ce n’est pas son métier de barmaid, ou de professeur d’anglais qui lui permet de s’éclater. En 1990 elle quitte le Japon pour Los Angeles où elle suit des études de cinéma et bosse en parallèle dans l’animation.
Aujourd’hui, de retour  en Angleterre, elle vit près de Bristol avec son compagnon et sa fille. Son premier roman Birdman est devenu Best seller. La bougresse continue donc sur sa lancée avec L’homme Du Soir, Tokyo et Pig Island.
 
Tout va bien fidèle lecteur, alors continuons.
 
images-tokyo-copie-1.jpgTokyo c’est avant tout 2 livres pour le prix d’un (super économique !).
 
D’un coté le récit de Shi Chongmig. Nous nous trouvons à Nankin en 1937, l’invasion Japonaise n’est plus qu’une question de jours, peut-être d’heures ? La population se calfeutre ou bien déserte la ville, on parle d’acte barbare et même d’atrocité de la part de l’armée nippone. La femme de Shi est sur le point d’accoucher. Pourront-ils fuir la ville avant l’arrivée des soldats ?
 
De l’autre celui de Grey. Cette jeune Anglaise débarque à Tokyo sans argent. Elle a tout abandonné pour  retrouver un film, fort contesté, sur les atrocités de l’invasion Japonaise en Chine. Pour vivre elle travaille comme hôtesse dans un bar où se retrouvent des Yakuzas. Elle partage une étrange maison avec 3 autres personnes.
 
Mais tu l’as deviné ces 2 histoires vont se télescoper pour n’en former qu’une.
 
Mo HAYDER nous entraîne une nouvelle fois dans une histoire d’une noirceur et d’une violence qui t’empêchera de dormir pendant des jours. Les personnages du roman sont tous déséquilibrés et souffrent de traumatismes divers et « avariés ». Les décors sont glauques. L’atmosphère malsaine et morbide.
 
Rassure toi nous n’atteignons pas avec Tokyo le degré d’horreur de Birdman. Le roman est mieux construit, beaucoup plus abouti. Mais attention ne va pas mettre ce livre entre toutes les mains. Certaines scènes sont difficiles à supporter.
 
Mais non je ne veux pas te dégoûter, bien au contraire, mais juste te rappeler à quel point l’univers de Mo HAYDER est sombre.
 
Je suis content d’avoir partagé ce trop court moment avec toi, il y aura peut-être une prochaine fois (si mon patron ou en l'occurrence pour une fois ma patronne a été satisfaite de mon boulot).
En attendant je t’embrasse bien fort et te souhaite une bonne lecture.


Magiclilive a aussi beaucoup aimé :coup_de_coeur_20-2.gif

Les âmes grises

Contre enquête sur la mort d'Emma Bovary

Pour en savoir plus sur Magiclilive, vous pouvez cliquer ici
 

Publié dans Polar

Commenter cet article

Le lys noir 04/01/2015 15:02

.

Victoire Varenne 04/12/2007 10:19

merci pour ton commentaire cela m'a fait très plaisir !!! mon papa a lu se livre il la beaucoup aimé ! je reviens à Orléans mi-juillet. à bientotVictoire

clochette 05/12/2007 23:09

Et merci de tes trois commentaires Victoire que j'ai été très contente de trouver sur ce blog, j'irai voir le tien de temps en temps ! Comme tu peux le voir je ne t'oublie pas ! Et surtout donne le bonjour à ta maman de ma part, je ne la croise plus maintenant qu'on n'habite plus le même quartier ! Et profite à fond de cette année à Berlin.

Cely 20/11/2007 09:46

C'est vrai qu'il a l'air sympa ce livre. Et hop, une ligne de plus dans mon p'ti carnet "futures lectures"...Merci pour cette amusante critique M. Carillon (carillon/clochette... oui bon OK c'est pourri...)

Flo 19/11/2007 22:09

Bravo Mr Clochette et merci !!Ce livre est dans ma LAL depuis un bon moment et je l'avais un peu oublié.

Florinette 19/11/2007 21:03

Bravo pour cet article qui m'a donné envie de livre ce livre, alors que jusqu'à maintenant j'hésitais...Merci ! ;-)