"Celle que je ne suis pas" de Vanyda *****

Publié le par clochette



J'ai emprunté cette bande dessinée en bibliothèque, attirée par le graphisme que je trouvais sympa, séduite par le titre aussi et par le format novateur (entre manga poche et bd classique), souple et facile à manipuler. Et temps qu'à faire, j'ai emprunté aussi le tome 2 "Celle que je voudrais être". Mais il me faut patienter pour mettre la main sur le tome 3 "Celle que je suis", qui n'est pas encore sorti. J'ai été emballée par ces deux premiers volumes qui m'ont replongée dans mon adolescence !

Valentine est en 3ème (mais parait avoir 17 ans) et c'est la rentrée, elle retrouve ses camarades de classe et mène sa vie au lycée entre ses copines, les cigarettes grillées en cachette de la pionne, les relations avec les garçons, les cours et les interros où on compte sur sa voisine, les premières boums. Mais Valentine comme toutes les ados se cherche, a envie de plaire et soigne son look, elle rêve la nuit  dans son lit (formidables dessins), mange en regardant la télé, sous le regard bienveillant de sa mère qui aimerait l'emmener lui acheter un nouveau manteau et s'inquiète de son bien être.

Valentine est amoureuse en secret de Félix, personne ne le sait, au lycée elle le croise et elle n'espère qu'une chose : qu'il la remarque, qu'il lui parle, qu'il l'embrasse...

J'ai eu l'impression d'être revenue 30 ans en arrière, j'ai trouvé beaucoup de moi dans cette attachante Valentine, qui vit sans le savoir des années d'insouciance, les premiers émois, le début des véritables relations humaines, les premiers questionnements aussi sur "qui suis je ? où vais je ? et surtout avec qui ?".

30 ans après, je garde beaucoup de nostalgie de cette heureuse période, et de nombreux moments oubliés me sont remontés à la surface à la lecture de cette bande dessinée.

L'auteur a créé le personnage de Valentine alors qu'elle était encore aux Beaux Arts et c'est avec bonheur qu'elle le reprend pour faire de cette fille à la jupe à carreaux une superbe histoire pleine de tendresse et d'authenticité (vous vous souvenez quand on retournait notre verre à la cantine pour voir quel âge on avait ?!), bourrée de charme, avec des graphismes en noir et blanc magnifiques.

A proposer d'urgence aux lycéennes, à mon avis succès garanti !

Ma copine de jogging Karine a elle aussi beaucoup aimé !

Je dédie cette critique à mon amie Brigitte, 45 ans aujourd'hui, avec qui j'ai partagé tant de récréations et d'amours cachés, et avec qui je partage encore toujours, 30 ans après, beaucoup de petits et grands secrets !

Publié dans Bd-Manga

Commenter cet article

Samira suivit les indications de son guide ... 04/01/2015 11:03

.

valérie 07/01/2010 20:53


Et j'ai eu raison de te faire confiance. Je n'ai pas lu le 1er mais le 2e tome.


valérie 13/12/2009 20:16


Je la note. Elle me plait déjà cette BD. Et comme je te fais confiance...


Bribri 10/12/2009 09:35


Bonjour et merci chère Clochette pour cette dédicace ! Il est loin le 1er anniversaire que nous fétions ensemble et du même coup notre classe de 3è au lycée Chopin ! Moi non plus, je n'ai rien
oublié de nos confidences interminables, des discussions sans fin sur des garçons qui aujourd'hui seraient certainement sidérés de découvrir combien ils occupaient nos pensées !!! Et les 1ères
boums, les retours de grandes vacances... c'était vraiment génial.