"La souris bleue" de Kate Atkinson ***

Publié le par clochette

"Vérité première de tout interrogatoire, les gens regardent à gauche quand ils se souviennent, à droite quand ils inventent."

Julie et Amélia, à la mort de leur père, contacte Jackson, un détective privé, pour une demande pour le moins déconcertante : elles veulent retrouver Olivia, leur soeur, disparue des années plus tôt au milieu de la nuit alors qu'elle dormait sous une tente et n'avait que quatre ans. A l'époque, elle avait disparu avec sa peluche, une souris bleue. Or, celle ci vient d'être retrouvée dans le tiroir du bureau de leur père suite à son décès.

Parallèlement il doit aussi résoudre un meurtre, celui de Laura, la fille préférée de Théo, brutalement assassinée sans raison apparente. Théo, que ce meurtre a brisé, a passé les dix dernières années de sa vie à enquêter sans succès. Il faut dire que le seul indice qu'il ait est plutôt mince. En effet, il sait seulement que l'assassin portait un pull de golf jaune. L'enquête à l'époque n'a rien donné et cela l'obsède. Il décide donc de s'en remettre à Jackson.

Enfin il se voit confier une troisième affaire : retrouver la fille de Michelle qui a abattu il y a plusieurs années son mari à coup de hache et a donc été obligée de confier son enfant à d'autres personnes lorsqu'elle s'est retrouvée en prison.

Jackson Brodie, ancien flic devenu détective privé, se retrouve donc sollicité pour résoudre des meurtres ou des disparitions inexplicables et inexpliquées mais qui ont toutes un point commun : un drame familial.

Parfois déroutant car se présentant au départ sous forme de petites nouvelles relatant les diverses intrigues, ce livre se lit avec beaucoup de plaisir. Plus qu'une enquête policière (la fin à ce niveau est plutôt décevante), il séduit par ses intrigues familiales, une réflexion sur les relations parents-enfants excessives et une galerie de personnages pour le moins drôles, avec notamment la description des relations familiales et le portrait des trois soeurs d'Olivia qui sont des moments extrêmement cocasses.

Commenter cet article

mary dollinger 20/08/2007 12:52

Mon coup de coeur absolu, aussi bien pour la qualité du récit que pour la construction si bien ficellée.

Virginie 03/12/2006 18:10

J'ai lu La souris bleue assez récemment et je suis d'accord avec ta critique et avec le com de pom'. Une écriture en montagnes russes déroutante mais pourtant on reste accroché jusqu'au bout.

pom' 30/11/2006 08:10

je viens de lire la souris bleue, l'écriture de Kate Atkinson est assez particulier comme des montagnes russes, on fait des sauts en avant puis on revient en arrière, c'est assez déroutant mais pas ininterressant, j'ai beaucoup aimé son humour et son regard critique sur les néfaste-foods et les pouletburgers.

cécilou 13/11/2006 11:45

juste un petit mot pour vous demander si vous avez lu "gamines" de Sylvie Testud. Un bijour d'émotions d'enfance et de plus tard quand on est plus grand de 20 ans
vos commentaires donnent vraiment envie d'aller voir un peu plus près les undergrounds de la rentrées

clochette 15/11/2006 14:01

Merci de votre sympathique petit mot. Non, je n'ai pas lu "Gamines" de Sylvie Testud mais du coup je le note dans ma liste de livre à lire. Merci de votre conseil et à bientôt j'espère.

Anne 24/10/2006 09:42

Kate Atkinson est souvent l'objet d'éloges sur les blogs. Mais moi j'ai lu "Sous l'aile du bizarre" et je n'avais pas du tout accroché. Je ne me suis pas encore décidée à retenter un autre de ses romans.

clochette 28/10/2006 18:51

Merci pour ton commentaire Anne et à bientôt; je te visite souvent.