"E-den" de Mikaël OLLIVIER ****

Publié le par clochette

 

Alors qu'il devait passer deux semaines de vacances avec son père en Bretagne, Goran se retrouve à passer ses congés seul à Paris. Serge Poiret est en effet un des agents fédéraux  les plus réputés du bureau d'investigation et de lutte contre les stupéfiants. Et alors qu'il s'apprête à emmener son fils chez ses parents à Dinard, il est rappelé pour une affaire urgente.

Il est tout simplement attendu au domicile de Maxime Gréhant, le célèbre politicien. Mel, la fille de ce dernier, est en effet retrouvée dans le coma, victime d'une nouvelle drogue : l'E-Den. "Une seule certitude : ce qui a plongé Mélanie dans le coma, ce n'est ni du PulpX ni des Thrills. En général, avec ces pourritures, le voyage est radical. Pas de coma, juste le noir définitif. Donc, c'est autre chose, comme je le pensais. Cette autre chose dont on commence à entendre parler depuis quelques semaines et qui risque fort de devenir l'une des priorités de la police maintenant que la fille d'un grand ponte est concernée".

Le père de Goran est donc chargé de l'enquête. Les faits sont inquiétants : des jeunes tombent inconscients suite à l'absorption d'une drogue dont l'overdose prend la forme d'un coma. "On a donc bien affaire à une drogue classique, qui crée un phénomène de dépendance. La seule différence, c'est cette overdose qui prend la forme d'un coma. Les victimes présentent les mêmes symptômes : fonctions vitales intactes. Il faut les placer sous assistance respiratoire et alimentaire. Tous les encéphalogrammes restent désespérément plats. Les corsps sont bien là, mais l'esprit, lui, est aux abonnés absents".

L'E-Den est en effet un gigantesque univers de réalité virtuelle, où les usagers de drogues se retrouvent pour vivre une vie paradisiaque alors que leur corps est sur terre, presque sans vie. Ainsi, Goran, qui, au hasard de l' enquête, aperçoit Mel magnifiquement couchée sur un lit inconsciente, va essayer de se procurer cette nouvelle drogue pour la rejoindre. Car il est tombé fou amoureux d'elle...

J'ai adoré ce roman de science-fiction où on se retrouve dans un monde futur avec  "de nouvelles drogues qui naissent chaque jour". L'originalité du récit qui aborde le thème de la drogue sous un nouvel angle, l'analyse intéressante des rapports familiaux, notamment père-fils, l'alternance du récit avec les points de vue du fils et du père font de ce roman de qualité une lecture vraiment très agréable. 

Du même auteur, je vous recommande "Star Crossed Lovers" qui a obtenu le premier prix Ado-Livres du roman miroir au Salon du Livre de Montreuil.

Guillaume et Clara tombent foux amoureux l'un de l'autre. Mais leur situation sociale différente (le père de Clara est ouvrier et syndicaliste dans l'usine dont le père de Guillaume est le patron) leur permettra-t-elle de s'aimer ? Loin des clichés, une belle histoire d'amour, la découverte pour de jeunes adolescents de milieux sociaux différents, et un regard sur le chômage et les licenciements dans une petite ville de Province.

Enfin "La vie, en gros" ou l'histoire de Benjamin, 15 ans, qui adore cuisiner. Mais lors d'une visite médicale, l'infirmière s'inquiète de son poids qui est aussi un problème pour Benjamin : difficile pour lui de trouver des vêtements à la mode, de montrer son corps à la piscine ou d'intéresser Claire dont il est secrètement amoureux. Alors il se met au régime... 17 prix littéraires ont récompensé ce livre et cet auteur reconnu de la littérature jeunesse, le plus souvent publié aux Editions Thierry Magnier.

 

Commenter cet article

A. Ravéa 10/03/2016 14:57

E-DEN: CRITIQUE J'ai aussi lu le livre. J'ai aimé la présentation. La police d'écriture était agréable à lire, mais peut-être un peu serrée, et la couverture correspondait bien à l'histoire.
En parlant d'histoire, elle était bien écrite, avec un vocabulaire adapté aux jeunes (comme moi :3 ), des chapitres pas trop longs et j'ai aimé a façon dont l'auteur racontait les différents points de vue (Goran et Serge)
La fin de l'histoire n'était pas mal. Au niveau romantique c'était prévisible que Goran et Mel soient amoureux, il suffisait de voir la couverture. Par contre, c'était à moitié prévisible que Sylvia soit en fuite et ça avait activé mon imagination à moitié.
Certains personnages étaient attachants, car ils avaient tous des valeurs différentes. Serge avait la dévotion, Norah l'instinct maternel,etc... Chacun avait sa propre personnalité. Mais d'autres personnages n'étaient pas attachants, comme Maxime Gréhant, car lui, il était pas gentil ^^.
Le genre du récit m'allait, car c'était un gros méli-mélo: amour, policier, science-fiction... il y en avait pour presque tous les goûts.
Par contre la vraisemblance de l'histoire ne m'a plu qu'au début. Car au moment où l'E-den se détruit, l'auteur s'est lâché et a écrit un scénario digne d'un film américain. Sérieusement, si l'E-den voulait tuer Goran, il suffisait d'un trou plein de lave sous ses pieds et c'était fini (vive Minecraft). Sinon il y avait comme même du suspens.
En tout, je pense que le fait d'avoir travaillé sur l'histoire m'a un peu écoeurée et a enlevé tout le suspens. A part ça, j'ai bien aimé le livre la première fois que je l'ai lu.
A.R.

clement 19/02/2009 12:03

bonjour j'admire beaucoup ce que vous faites et je suis entierement d'accord avec votre opignon au sujet de ce livre mais je n'arrive pas à cerner l'intrigue ni le caractère et le comportement de goran pourriez vous m'aider.merci d'avance

Amey 29/07/2008 10:11

Personnellement j'ai adoré ces trois bouquins, surtout E-den. Tes résumés sont très bien fait!

clochette 29/07/2008 10:57


Merci !


votre stagiaire 2007 08/06/2007 11:48

ça donne envie de lire "La vie en gros" !

maximef 01/02/2007 18:24

Coucou !!!
Je veux juste vous en faire un !!!

clochette 04/02/2007 21:10

Merci beaucoup Maxime de ne pas m'oublier !
Je te conseille de lire "Le combat d'hiver" de Mourlevat, c'est super ! Je vais bientôt le chroniquer sur mon blog.
A très bientôt j'espère