"Replay" de Ken GRIMWOOD ****

Publié le par clochette

 

 

Jeff Winston est en train de téléphoner à sa femme Linda lorsqu'il meurt brutalement d'une crise cardiaque le 18 octobre 1988.

Il se retrouve dans un lit qu'il pense être un lit d'hôpital suite à son malaise. Content d'avoir échappé à la mort, il s'aperçoit en fait qu'il est dans la chambre d'étudiant qu'il occupait en 1963 et c'est d'ailleurs Martin, son meilleur ami pendant toutes ses années d'études qui l'accueille. Pourtant Martin est décédé depuis plusieurs années...

Jeff est en fait victime d'un "replay", c'est-à-dire un retour en arrière mais dont il est conscient et en conservant les souvenirs de sa vie passée. Il commence d'ailleurs par profiter de cet atout pour gagner beaucoup d'argent en pariant sur des courses dont il connaît le résultat et en investissant dans des sociétés comme IBM dont il sait qu'elles vont avoir un développement important.

Une vie sans souci s'offre donc à lui d'autant qu'il compte bien ne pas refaire les erreurs du passé.

Mais revivre n'est pas si facile. S'il peut changer les erreurs du passé, il n'a pas pour autant la possibilité d'influer sur le cours de l'Histoire. Ainsi, lorsqu'il tente d'empêcher l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy, ce n'est plus Lee Harvey l'assassin mais un autre homme. Le cours de l'histoire serait-il immuable ? Et sa propre histoire, va-t-il pouvoir la transformer en profondeur ?

De plus, Jeff n'est pas le seul à vivre un "replay". Il entre en contact avec Pamela, une jeune femme elle aussi replayer. L'un comme l'autre, ils vont mourir plusieurs fois, renaître à la vie, toujours à la même date, indéfiniment...

Combien de vies vont-ils devoir affronter ? Et quelles conséquences cela va-t-il entraîner ?

Entre science fiction et réflexion philosophique sur nos choix de vies, ce livre d'un auteur que je ne connaissais pas est captivant, facile à lire, avec une intrigue bien ficelée et de multiples rebondissements. On tourne les pages toujours plus vite, impatient de connaître la suite de cette histoire habilement menée et que bien sûr je vous recommande.

"Martin sourit et lui lança une bourrade amicale. Ouais, ils avaient pris du bon temps pendant cette soirée, se rappela Jeff. Rien n'avait déraillé ; ils avaient l'impression, à l'époque, que rien ne pourrait jamais dérailler dans leur vie. Un présent agréable, un futur agréable -voilà comment ils voyaient les choses. En tout cas, à chaque replay Jeff avait réussi à éviter que Martin se suicide, quelles que soient les circonstances. Même lorsqu'il ne pouvait empêcher Martin de faire un mauvais mariage, même lorsqu'il n'avait plus eu de multinationale et par conséquent  de poste à offrir à son ancien camarade, il avait toujours aidé Martin à éviter le pire en lui faisant, dès le début de sa vie, réaliser d'excellents placements".

 

Commenter cet article

Karine 02/11/2007 22:22

Commentaire plus d'un an en retard... mais je ne connaissais pas ce blog à ce moment-là!Pour moi aussi, ce fut une très agréable lecture!  C'est fantastique... mais juste assez!  Le livre amorce aussi une belle réflexion!

pom' 10/03/2007 19:58

voila longtemps que je voulais lire ce livre sans le trouver, je l'ai emprunté à la biblio, je ne suis pas déçu, on dévore les pages et tous en lisant on se demande " et si moi je vivais un replay que ferais-je?"

julien aka pij2pages 03/11/2006 16:30

Ca m'a l'air assez tarabiscoté pour me plaire....J'm'en va essayer....

Magiclilive 26/09/2006 18:58

Alors c'est comme la touche replay de mon lecteur CD? 
En fait je ne sais pas si j'aimerais revivre le passé, le présent est tellement bien et le futur nous réserve le meilleur.
Bon j'attaque ce bouquin dès...que je peux !
 
 
 

valeriane 23/09/2006 10:57

Un livre super!Une intrigue prenante... c'était un de mes coup de coeur 2005