"Une veuve de papier" de John IRVING *****

Publié le par clochette

 

 

 

 

 

Eté 1958. Eddy, un jeune homme de seize ans, devient l'assistant de Ted Cole, auteur à succès de livres pour enfants. Il loge de ce fait chez Ted et sa femme Marion, qui l'attire énormément. Il en devient vite l'amant. De son côté, Ted, coureur de jupons invétéré, trompe sa femme avec des filles plus jeunes. 

Plongé ainsi au coeur de la vie de cette famille, Eddy va en découvrir le drame. En effet, ce couple a perdu quelques années auparavant ses deux garçons dans un accident de voiture. Bien qu'ils aient eu depuis une autre enfant, une petite fille Ruth âgée de quatre ans, Marion n'arrive pas à faire le deuil de ces deux décès et le souvenir de ses deux fils tient plus de place dans sa vie que sa petite fille.

Ce livre est le premier que j'ai lu de John Irving et je l'ai dévoré. A partir d'un sujet difficile et douloureux la perte d'un enfant, l'auteur juxtapose le destin de plusieurs personnes avec des descriptions comme si on y était, des personnages attachants que nous allons suivre jusque dans les années 1990 et dont les histoires vont se croiser : celle d'un jeune homme marqué à jamais par son amour pour une femme mariée et plus âgée, celle d'une enfant mal aimée devenue romancière et qui aura du mal à aimer à son tour et enfin celle d'une mère broyée par le destin. Cette histoire d'amour rendue impossible par le chagrin de cette femme est racontée de façon sublime par John Irving.

Je vous recommande vraiment ce livre, il est riche, dense et paradoxalement drôle malgré le sujet.

Publié dans J'ai bien rigolé !

Commenter cet article

seb 19/02/2007 10:43

j'ai fait comme toi, c'est le premier que j'ai lu , l'été dernier, en partie au soleil sur un rocher au bord de la riviére; coin enchanteur pour livre enchantant.
                                   seb

Patch :0055: 29/12/2006 10:57

Et un ! ;o ))

Butterfly's Ending 26/08/2006 12:58

John Irving ? Un mythe =). A ce que je vois les avis sont très partagés sur ce livre mais pour ma part, c'est le premier de cet auteur que j'aie lu et il tient donc une place toute particulière dans mon coeur.

doc_doc 14/08/2006 23:05

Moi aussi, j'ai découvert Irving il y a longtemps (18 ans déjà !) grace à un libraire qui a su me faire passer le pas vers ces gros romans. Et Irving m'a fait découvrir Dickens, devenu mon auteur préféré, qu'il cite à chaque interwiew :o) Mais ce roman n'est pas à mon avis les plus jubilatoire de cet auteur. Il faut effectivement lire "le monde selon Garp", et les autresz cités par Tamara.

tamara 14/08/2006 16:15

Je n'ai pas lu ce roman mais je connais John Irving via "L'oeuvre de Dieu, la part du Diable" (également sur le thème de l'enfance et du malheur : orphelinat et avortement sont au coeur du sujet, lequel est traité avec justesse et humour). J'ai lu aussi "L'hotel New Hamshire" (ou l'histoire d'une famille déjantée !) et "Le monde selon Garp" (dense...). Il ne faut pas hésiter à découvrir cet auteur, il est vraiment spécial !