"Seul dans Berlin" de Hans Fallada *****

Publié le par clochette

1940, Berlin.


La vie d'un petit immeuble berlinois pendant la seconde guerre mondiale. Y cohabitent des personnes très différentes et tout d'abord une vieille femme juive à l'étage supérieur, privé de tous ses biens, martyrisée par ses voisins et essayant de vivre sans son mari, déporté. La famille Persicke à l'étage en dessous, dont le fils, redoutable, s'est engagé derrière Hitler comme SS et terrorise tout le monde. Un couple, enfin, les Quengel, désespéré d'avoir perdu leur fils à la guerre et qui occupent clandestinement leurs journées à écrire des mots dénonçant les exactions du Führer, mots qu'ils déposent discrètement dans les escaliers des immeubles environnants, moyen ingénieux qu'ils ont trouvé pour diffuser l'information et organiser une forme de résistance passive. Ces missives seront d'ailleurs le fil conducteur de ce texte.

 
Ce roman est un formidable témoignage de la vie en Allemagne pendant la guerre, l'auteur étant mort en 1947 après avoir été victime du régime nazi et avoir vu ses livres  brûlés. Il est extrêmement bien écrit et m'a emportée dès les premières pages. A travers la vie de familles modestes, il décrit la répression organisée au coeur de l'Allemagne  sous le troisième Reich.


De très beaux portraits de personnages émaillent ce récit, à commencer par  celui de Eva Klugue, la postière, qui débute ce magnifique livre en amenant une lettre qui annonce une bien mauvaise nouvelle aux Quengel. Mais aussi le discret mais efficace et généreux conseiller Fromm qui oeuvre dans l'ombre en aidant ses compatriotes, ou d'autres personnages plus ambigus comme le commissaire Escherisch.

Ce livre est un roman extrêmement bien construit qui décrit la vie de simples citoyens pris dans l'horreur de la guerre, et de la dictature. L'auteur en fait un récit poignant et bouleversant.  Il est paru en poche chez Folio.

Primo Levi a dit de ce livre qu'il est le meilleur témoignage qui existe sur cette période de l'histoire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sébastien, perplexe, reposa le cahier... 04/01/2015 11:37

.

Nicolas 15/10/2009 23:11


Je ne connaissais même pas de nom ce roman, que tu m'as vraiment donné envie de lire. Et jen profite pour te féliciter pour ton blog, riche et passionnant!


liliba 24/08/2009 10:52

J'ai aussi noté ce livre dans ma LAL il y a longtemps, et puis j'ai oublié... Je renote donc !

pom' 29/07/2009 13:10

ce n'est pas un moment d'histoire que j'aime lire mais tu me le ferais presque régretter

éléa 27/07/2009 22:14

Voilà un livre que je suis sûre de ne pas lire. J'ai une overdose de livre sur la 2ème guerre mondiale (et les autres guerres aussi).