"Le livre des illusions" de Paul AUSTER *****

Publié le par clochette

David Zimmer est anéanti : sa femme Helen et leurs deux fils sont morts dans un accident d'avion. Il se réfugie alors dans la solitude de sa maison et boit une demi bouteille de whisky chaque jour. Mais un soir, alors qu'il regarde la télévision, il voit  un extrait d'un vieux film d'Hector Mann. Et pour la première fois depuis l'accident, il se surprend à rire : "Cela peut sembler sans importance mais c'était le première fois depuis juin que je riais de quoi que ce fût et en sentant ce spasme inattendu monter dans ma poitrine et se mettre à chahuter mes poumons, je compris que je n'avais pas encore touché le fond, qu'il restait en moi quelque chose qui souhaitait continuer à vivre".

Il se lance alors dans la biographie d'Hector Mann, cinéaste méconnu du cinéma muet, disparu depuis 1929Mais Hector Mann est en fait toujours vivant : il se cache au Mexique où il vit de façon anonyme, en continuant de produire des films. Et une étrange jeune femme va forcer le narrateur à le rencontrer...

J'ai adoré ce livre où les récits s'enchaînent sans jamais perdre de vue l'intrigue initiale. Chaque récit fait écho au précédent, ainsi le narrateur et Hector Mann ont de nombreux points communs : tous les deux ont vu leur vie détruite par un événement dramatique, tous deux ont perdu un fils et tous deux ont sombré dans la douleur avant de s'en sortir grâce à la création. David Zimmer se sauve en effet de son chagrin en s'intéressant au mystère de la vie d'un homme qui lui ressemble.

Ce roman nous tient en haleine du début à la fin et nous invite à nous poser des questions sur l'amour et la séparation, la vie et la mort, l'illusion et le réel. Quelle est la place de la création dans la vie d'un artiste ? Comment surmonter la perte d'un être cher ? Foisonnant de personnages au destin exceptionnel et tragique, ce livre est d'une grande richesse et certainement un des meilleurs de Paul Auster, par ailleurs écrivain de grand talent.

Commenter cet article

Sophie 30/06/2006 05:44

MOn 1er Paul Auster et je suis tombée sous le charme: je lis maintenant peu à peu ses livres.

clochette 29/06/2006 13:01

J'ai fini "La note sensible" Anne, critique très bientôt sur le blog.
Je vais bientôt attaquer Tatiana de Rosnay grâce à toi.
 

Magiclilive 27/06/2006 13:32

Pas de Whisky dans le parc de l'hermitage, mais un très grand scénario qui nous tiendra en haleine...jusqu'au dénouement, qui arrivera certainement, demain soir.
J'ai pris le temps d'aller faire un tour sur le site d'Anne. Et surprise j'ai lu plusieurs de ses coups de coeur.
Incredible!
 
Bisous
 

Anne 23/06/2006 13:29

Celui-là, je vais craquer et l'acheter c'est sûr! Depuis le temps que j'en entends parler...
J'ai achevé "La note sensible" mardi: http://insatiable-lectrice.over-blog.com/article-3073175.htm . J'ai hate de lire ton avis!