"Lire au lycée professionnel" Spécial Manga n° 50 Printemps 2006 ****

Publié le par clochette

 

Vous voulez mieux connaître l'univers de mangas ? Alors courez acheter le dernier numéro de la revue "Lire au lycée professionnel", qui, si elle s'adresse prioritairement aux enseignants et documentalistes des lycées professionnels, ravira aussi ceux de collèges ou lycées généraux ou techniques mais également les bibliothécaires ou toute personne intéressée par la bande dessinée japonaise.

Ce périodique est une mine d'informations et de renseignements sur ce thème. Avec notamment une enquêtre très intéressante sur ce que le manga nous permet de connaître du Japon. Les mangas sont en effet de formidables vecteurs pour nous permettre d'en savoir plus sur la culture japonaise : la vie quotidienne des Japonais, leur attachement aux études et au travail, le traumastisme des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, la vie des samouraï, des références à l'histoire comme la guerre sino-japonaise ou la conduite du Japon lors de la colonisation de la Corée et de la Mandchourie.

Mais vous trouverez aussi dans ce numéro remarquable plusieurs bibliographies, établies par des élèves ou des enseignants mais aussi les coups de coeur de la rédaction. Ces listes pourront vous aider à constituer ou à compléter une mangathèque. Chaque ouvrage est résumé et accompagné d'un commentaire.

Synthétique, claire, documentée, cette revue est vraiment une vraie bible. Un grand bravo à l'équipe de rédaction pour ce numéro vraiment exceptionnel que vous pouvez vous procurer auprès du C.R.D.P. (Centre Régional de Documentation Pédagogique) le plus proche de votre domicile ou par courrier auprès du Crdp de Grenoble (cf coordonnées ci dessous) pour la somme de 7 euros le numéro (prévoir 4 euros pour les frais d'envoi éventuels)

"Lire au lycée professionnel" est un périodique publié 3 fois par an. C'est un outil indispensable à tous ceux qui travaillent avec des adolescents. On peut s'y abonner ou se procurer les différents exemplaires au numéro en fonction des sujets traités.

Je suis une fidèle de cette revue (ainsi que de "Lire au collège" tout aussi intéressante) depuis plusieurs années mais j'avoue que ce numéro consacré aux mangas m'a particulièrement enthousiasmé.

Pour tout renseignement sur la revue ou la vente d'anciens numéros, vous pouvez contacter :

Maryse Zerbino

Crdp de Grenbole

Tél. 04 76 74 74 24

Fax 04 76 74 74 61

11 avenue Général Champon

38031 Grenoble cedex

abt@crdp.ac-grenoble.fr

http://www.crdp.ac-grenoble.fr

 

 

Publié dans Bd-Manga

Commenter cet article

clochette 20/06/2006 10:34

Merci de votre commentaire Martine. Oui la lecture des mangas est inversée, cela fait drôle au départ mais en fait on s'y fait très vite. Beaucoup de personnes ont des a priori négatifs sur les mangas,  la faute aux séries télé très violentes qui en ont donné une mauvaise image dans les années 80 mais ceux qui connaissent savent qu'on y trouve une production de qualité. Mon fils et ses copains en lisent beaucoup aussi et moi même je me régale en les lisant, les scénarios sont souvent très bien construits et n'ont rien à envier aux romans ou bandes dessinées plus classiques.
Quant à un séjour au Japon avec toi Magic Live, pourquoi pas ? Mais plus que l'argent c'est ma peur de l'avion qu'il faudrait dépasser. En attendant je me cultive sur ce pays fascinant et voyage dans ma chambre à travers mes livres.
Merci de vos commentaires sympas.
 

Magiclilive 19/06/2006 19:43

Belle publicité pour cette revue, ce n'est pas possible tu dois toucher une comission...pour te payer un séjour au Japon peut-être?
Sayonara my love
 
 

Galati Martine 19/06/2006 15:47

Enfin j'arrive à laisser un commentaire! J'ai essayé hier sans succès Over Blog n'ouvrait pas l'encart à gauche. GRRRR!!! Bon là ça a l'air de vouloir marcher. Alors je voulais surtout vous remercier pour cette approche du monde des mangas. Mes enfants (12 ans) ne lisent que ça en ce moment et pour qui regarde de l'extérieur c'est difficile d'évaluer et de comprendre d'autant plus que la lecture est inversée au sens normal? (mais qu'est-ce que la normalité en lecture?) et que cela peut parfois paraître rédhibitoire. Merci pour ces conseils et cette ouverture d'esprit. Martine