"Ulik au pays du désordre amoureux" de Francis LELORD *****

Publié le par clochette

Ulik est un jeune esquimau qui vient d'arriver en France comme ambassadeur de l'Unesco, sa tribu ayant été inscrite au Patrimoine mondial de l'humanité.

Habitué à vivre en communauté avec les siens dans un igloo ou en bande lorqu'il part chasser, il se retrouve pour la première fois de sa vie seul dans une chambre d'hôtel. Confiant à Marie-Alix, qui est chargée de s'occuper de lui en France, qu'il souffre d'ennui et de solitude, celle ci lui propose de l'héberger chez elle. C'est alors qu'il découvre avec stupeur qu'elle vit seule avec ses deux enfants, chose impensable chez lui. Mais il n'est pas au bout de ses surprises et son regard naïf sur les choses va nous permettre de nous interroger sur des modes de vie qui ne nous étonnent même plus.

Ulik, c'est Candide au XXIème siècle, qui observe les yeux grands ouverts et ébahi nos comportement amoureux.

Etude sociologique, analyse psychologique et regard plein d'humour sont un cocktail détonant qui font de ce livre accessible à tous un petit bijou de lecture.

Ulik au pays du désordre amoureux/Francis LELORD. Pocket, 2003, 265 pages
.

Extraits :

" Quel étonnement de se sentir l'unique homme dans ce foyer endormi ! Sans lui, ils auraient passé la soirée ainsi, comme toutes les autres soirées avant son arrivée, sans un homme qui revient raconter sa journée de chasse, qui montre aux petits garçons comment devenir un vrai Inuk, qui vient plus tard retrouver sa femme dans la chaleur de sa couche. D'une certaine manière, Marie-Alix se retrouvait aussi seule que lui-même la veille dans sa chambre d'hôtel. Il l'admira de pourvoir supporter cela sans peur apparente, et même en se montrant toujours gaie dans la journée."

"-Ulik, comment trouvez vous les femmes occidentales ?
- Très jolies
- Merci. Mais les femmes Inuits ne sont-elles pas jolies ?
- Si bien sûr. Mais deux paysages différents peuvent être également beaux"

"Croyez vous que les femmes d'ici sont aussi courageuses que les femmes Inuits ?
- Ce n'est pas le même courage. Les femmes inuits doivent affronter le froid, la faim, souvent la mort de leurs nouveaux-nés, et, bien sûr, le risque de croiser un ours quand elles s'éloignent du camp.
- Et les femmes d'ici ?
- Je peux dire ce que je pense ?
- Mais bien sûr Ulik
- - Je pense qu'elles sont très courageuses pour affronter la solitude. Même moi au début il m'était très difficile de rester seul dans une chambre : cela n'arrive presque jamais dans mon pays. Mais j'ai compris qu'ici beaucoup de femmes vivent seules, sans homme.
- Mais elles l'ont peut-être choisi
- Peut-être, mais choisi ou pas, affronter la solitude demande beaucoup de courage."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clochette 02/06/2006 12:35

Je peux te le prêter quand tu veux Sylvie, je l'ai à la maison.
A bientôt et merci de ton commentaire.
Clochette

Sylvie Blondeau 28/04/2006 13:30

J'ai très envie de le lire, surtout que Danièle m'en a aussi parlé. Ulik a l'air effrayé par la solitude des femmes occidentales, moi je crois que je serais terrifiée par leur promiscuité et certainement leur manque de liberté. Mais bon, tant que je n'ai pas lu le livre...