"Quartier lointain" de Jiro TANIGUCHI *****

Publié le par clochette

 

Hiroshi Nakatana, âgé de 48 ans, prend un train pour rejoindre sa femme et ses deux filles à Tokyo après un repas d'affaires bien arrosé. Mais il se trompe de destination et se retrouve dans un wagon qui le conduit vers Kurayoshi, sa ville natale. Il n'y est pas revenu depuis plusieurs années. Comme il a deux heures à y passer avant le train suivant, il décide d'aller se recueillir sur la tombe de sa mère morte il y a 23 ans.

Il se rend donc au cimetière. Alors qu'il est plongé dans ses pensées et ses souvenirs, un événement extraordinaire se produit  : il se retrouve plongé dans son enfance alors qu'il a 14 ans, à la veille de son entrée au collège. Il pense être en plein rêve mais non... Il n'en croit pas ses yeux mais il se retrouve bien dans la maison de son enfance telle qu'elle était, entouré des siens, son père, sa mère, sa soeur. "Comment ai je pu si longtemps oublier ?" se demande-t-il avec nostalgie.

Toute l'originalité de ce récit repose dans le fait qu'Hiroshi se retrouve enfant alors qu'il sait ce qu'il va advenir  des personnages. Quand sa soeur hurle qu'elle sera hôtesse de l'air, il sait déjà qu'elle ne réalisera pas son rêve et sera femme au foyer. Il sait aussi que  cette année là, son père quittera le domicile conjugal...Sans laisser de traces ni d'explications... Il se demande alors si on peut changer son passé et intervenir sur le cours de son destin. Maisi en modifiant son passé, ne va-t-il pas aussi changer son avenir ? Quel poids avons nous sur le cours de nos vies ?C'est toute la portée philosophique et le suspens de ce récit intimiste, aux graphiques magnifiques. Fort de son expérience d'adulte, il va essayer de comprendre pourquoi son père est parti. Ce récit est magnifique d'émotion en référence à la magie de l'enfance : "Du haut de mes 48 ans, j'éprouve une joie toute simple à retrouver les bancs de l'école, à réapprendre", "Je revivais mes 14 ans et découvrais à quel point ils avaient été précieux... Je savourais ces instants de bonheur".

Voyage dans le temps, mélange de fantastique et de récit intimiste, cette bande dessinée pour adultes en deux volumes est un vrai petit joyau. Publié chez Casterman, elle s'adresse aux adultes ou aux grands adolescents. Du même auteur je vous recommande "Le journal de mon père" notamment sa superbe postaface où Taniguchi s'adresse à ses parents : "En dernier lieu, je voudrais dédier cette histoire à mon père et  ma mère qui vivent dans mon village natal  et leur demander pardon de ma longue ingratitude".

"Quartier lointain" a remporté au festival d'Angoulême 2003 l'Alph Art du meilleur scénario, il a aussi obtenu comme récompense le "prix Canal Bd des libraires spécialisés".

 

Publié dans Bd-Manga

Commenter cet article

frantz 30/05/2008 17:27

trés bon manga lu et approuvé. c'est un manga que tout le monde devrais lire. on se prend vite dans l'histoire

sylvie 04/05/2008 16:13

Je viens de lire cette BD, enfin!!! il était temps quand même, pour un chef d'oeuvre du genre... je me rend compte sur le commentaire de malaurie que j'ai lu aussi l'homme de la toundra, il y a un peu plus d'un an me semble-t-il... J'avais trouvé excellent aussi!

malaurie 04/06/2007 15:07

Incontournable, As-tu lu d'autres manga de cet auteur ?
K et Le Sommet des Dieux
L'homme de la toundra
ou encore Le Gourmet solitaire, déroutant mais si délicieux...

Burlington 18/06/2006 00:23

Que du bonheur ! Tout en retenue, en simplicité. Un très beau récit. Ah, la place du père n'a pas fini de faire couler de l'encre...