"Un monde vacillant" de Cynthia OZICK *****

Publié le par clochette

"Professeur, arrivé de Berlin 1933, enfants 3-14, recherche aide, réinstallation NY. Répondre Mitwisser, 22 Westerley". C'est en répondant à cette petite annonce que Rosie, âgée de 18 ans,  entre au service des Mitwisser,  une famille de juifs allemands qui a fui son pays face au nazisme. Nous sommes en 1935, dans le Bronx.

 Cet emploi lui permet aussi de quitter son cousin Bertram, qui l'hébergeait jusque là. Mais il vient de tomber foux amoureux de Ninel, révolutionnaire dans l'âme, qui n'a que faire de Rose. Mais c'est une drôle de famille qu'elle va découvrir : le père, spécialiste des Karaïtes, secte juive née au IXème siècle, se noit dans les livres, la mère ne peut se résoudre à cette nouvelle vie et semble sombrer dans la folie, les cinq enfants sont livrés à eux mêmes entre Annielese, l'aînée, qui fait quelques rares confidences à Rose et Waltraut ,la plus jeune, qui souffre cruellement du manque d'affection de sa maman. Pour parfaire ce tableau, ils vivent dans un grand dénuement jusqu'à l'arrivée de leur bienfaiteur attendu avec impatience, l'énigmatique et riche James. Et dans ce "monde vacillant", tous ces individus essaient de vivre malgré le destin qui les frappe.

Une galerie de personnages à la fois attachants et redoutables, difficiles à cerner, un regard sans concession sur le déracinement, la douleur de l'exil et la difficulté de vivre et de survivre des réfugiés qui oscillent entre tragédie de l'histoire et drame personnel et enfin un conte merveilleux grâce au personnage de James, figure énigmatique, dont le père a créé un personnage de contes de fée le Bear Boy.

Ce livre est une des très agréables (et très rares !) surprises de la rentrée littéraire 2005 avec une fin comme on les aime et qui nous laisse ébloui jusqu'à la dernière page par le talent de Cynthia Ozick, l'auteur de ce magnifique roman.

Commenter cet article

Alice 21/03/2007 08:46

MOI aussi j'ai beaucoup aimé ce livre c'est un livre qui demande à être relu tellement c'est riche en détails dans les sensations dans le resenti de Rose et cette famille allemande étrange.