Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Bufallo Bill *****

Publié le par clochette

Le jour de la rentrée, la maîtresse fait le tour des élèves en leur demandant de se présenter et d'indiquer la profession de leurs parents. Jean attend avec angoisse son tour en se demandant ce qu'il va dire. Juste avant lui il écoute son voisin et apprend ainsi qu'il s'appelle Alain, que sa maman est infirmière et que son père peint des soldats de plomb. Quant vient son tour, il est soulagé de réussir à dire que son père est patron et sa mère secrétaire.

A la sortie de l'école, ce n'est pourtant ni son père ni sa mère qui viennent le chercher contrairement aux autres enfants mais Yvette. Cette femme habite chez eux et s'occupe de lui et de son petit frère Paul. C'est en quelque sorte une nourrice à domicile. En effet, son patron de père rentre tard bien que son travail soit proche de son domicile, mais du travail justement il en a beaucoup. Cependant une question obsède Jean : "Elle est où ma maman ?".

C'est sa voisine Jeanne, qui a deux ans de plus que lui, qui lui donnera la réponse, en lui disant que sa mère est en voyage et en lui lisant les cartes postales qu'elle lui envoie. Alors Jean la retrouve avec plaisir pour écouter les différentes escales de sa maman qui ne l'oublie jamais et lui envoie toujours un petit mot. Mais Jean n'est tout de même pas complètement naïf et il ne peut s'empêcher de se poser beaucoup de questions d'autant que  "Les souvenirs de ma maman ont quitté ma mémoire. Je ne me souviens plus de rien, plus aucune chose d'elle. Pourquoi est-elle partie en voyage ? Pourquoi suis je le seul à qui elle écrit ?".


Cette bande dessinée est tout simplement un petit bijou de tendresse et d'humour. Le quotidien de Jean fait de complicité avec son frère -les bagarres le soir dans le lit, l'interdiction de regarder la télévision qu'on enfreint mais qui reste malheureusement chaude alors qu'on l'éteint dès qu'on entend papa rentrer, la visite chez le copain Alain, les convocations chez le psychologue à l'école, etc... avec entre chaque chapitre de magnifiques interludes.

Le graphisme est magnifique -le dessinateur est d'ailleurs le même que celui de la série Jules que j'adore aussi, le récit est sensible, à la fois triste et drôle, original aussi, bref je suis vraiment sous le charme et ne trouve pas suffisamment de mots pour dire tout le bien que je pense de ce livre qui prouve qu'on peut évoquer des sujets douloureux et tragiques sans pathos.

Mais je ne suis pas la seule à avoir aimé. Cette bande dessinée fait l'unanimité, lisez la vite et faites la lire.

Je l'ai découverte grâce à Marie

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Bufallo Bill.- Jean Regnaud (Scénario) et Émile Bravo (Dessin).- Gallimard Jeunesse, 2007.

Publié dans Bd-Manga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Judas, stupéfait, vit Jésus se lever de table... 04/01/2015 14:26

.

Claire_C 21/06/2008 14:17

Aah Emile Bravo est vraiment un auteur formidable!Tous ses livres sont à la fois frais et profonds, des bonheurs de lecture visuelle et intellectuelle.Et si vous passez devant le Spirou qu'il a fait chez Dupuis jetez-vous dessus c'est de l'or en barre!

clochette 25/06/2008 13:24



Merci de tes coms, j'ai en effet aperçu le Spirou dont les graphismes sont effectivement magnifiques.



Marie 21/06/2008 08:17

J'ai adoré cette bande dessinée d'une tendresse extrême que je suis heureuse de t'avoir fait découvrir ! Tout comme toi, j'ai beaucoup aimé les moments de complicité entre les deux petits à la bouille craquante : ah ! L'âge tendre de l'enfance !! J'ai adoré notamment le passage où le petit frère pleure parce qu'il veut absolument pour son noël un aquarium avec requin !! Trop mignon ;-)Et par le sujet qu'elle aborde avec délicatesse, cette BD m'a bouleversée ! Un gros gros coup de coeur !! Tu as complétement raison de conseiller de la lire vite et faire lire !!Bisous et bonne fête de la musique !

liliba 19/06/2008 23:28

ce n'est pas un peu triste ?

clochette 25/06/2008 13:25



Triste mais tendre et drôle en même temps, vraiment il ne faut pas que cela t'arrête, tu ne regretteras pas ta lecture.



Gawou 19/06/2008 21:45

J'ai découvert cette BD tout récemment et j'ai moi aussi beaucoup aimé!