"Vague à l'âme au Bostwana" de Alexander Mac Call Smith ****

Publié le par clochette

Pas de chance pour Mma Ramotswe, propriétaire de l'agence numéro 1 de détective privé au Bostwana. Son fiancé, Mr J.L.B. Matekoni, va si mal qu'elle se résoud à en parler  à son médecin qui diagnostique une dépression. En effet, cet homme, autrefois hyper professionel, délaisse son travail et répond à peine au téléphone quand elle cherche à le joindre chez lui. Du coup, le garage qu'il tient part à la dérive, d'autant que ses deux apprentis se la coulent plutôt douce en l'absence du patron. Comme parallèlement à cela, elle a des soucis d'argent, elle décide de regrouper son agence de détective et le garage, afin de faire des économies de loyer.

Elle confie à sa secrétaire, Madame Makutsi, promue pour l'occasion directrice adjointe, la direction du garage. Celle ci prend rapidement les choses en main : exit les voitures qui passent des journées au garage et les pannes non détectées, finies également la belle vie pour les deux mécaniciens qui sont contraints de se mettre au travail. Quant au bureau, il est rangé en un rien de temps avec les papiers triés en trois piles du plus au moins urgent. Quant à Mma Ramotswe, elle ne chôme pas non plus car elle est contactée par un important homme d'état pour enquêter sur sa belle soeur qu'il suspecte d'avoir épousé son frère par intérêt ! Et qu'elle doit aussi se renseigner sur l'intégrité de candidates à un concours de miss.

Le premier tome des aventures de Mma Ramotswe étant déjà emprunté à la bibliothèque,  je me suis rabattue sur celui ci et me suis très vite familiarisée avec cette femme détective super sympathique, propriétaire de la seule agence de détectives féminines en Afrique. En fait les enquêtes policières ne sont là que pour servir de prétexte à nous conter la vie de cette femme à l'extraordinaire psychologie et chaleur humaine. C'est frais, c'est drôle, ça se lit vite, ça détend. C'est la lecture idéale à emmener sur la plage -l'été va vite arriver- d'autant qu'il y a plein de volumes, l'auteur étant un écrivain très prolixe.

Je l'ai découvert grâce à un roman que je vous recommande et qui fait partie de mes derniers coups de coeur 44 scotland street, le remake écossais des chroniques de San Francisco. Et si vous avez aimé les chroniques, vous aimerez ce livre dont la suite "Edimbourg express", vient de sortir.

Pour en savoir plus sur le Bostwana, l'article de Wikipedia

Commenter cet article

Tous trois attendaient avec impatience... 04/01/2015 14:27

.

Oceane 02/12/2008 13:24

Oui! (je ne sais pas s'ils ont tous été traduits) mais en anglais il y a 44 Scotland Street, Espresso Tales, Love over Scotland, The World According to Bertie & The Unbearable Lightness of Scones

Océane 23/11/2008 01:30

Bonjour, je suis tombée par hasard sur votre blog en cherchant des critiques de littérature étrangère (ma préférée). 
Je n'ai pas encore pris le temps de découvrir les aventures de Mme Ramotswe, mais comme vous, j'ai adoré 44 Scotland Street, et les tomes qui ont suivi (surtout le tome 3 "Love Over Scotland"). J'ai hâte de lire le tome 4 pour suivre Bertie et tous les autres!
Oceane

clochette 01/12/2008 12:44


Je ne savais pas qu'un tome 3 était sorti ! Génial !


liliba 19/06/2008 23:30

Pas sûr que je vais bronzer cet été, si j'ai toujours le nez dans un bouquin !!!

Annie (lo�sh) 17/06/2008 08:43

Encore une lecture agréable... Très attachante cette Mme Ramotswe... Cela me fait songer que je n'ai toujours pas lu 44 scotland street... je vais donc le rajouter à ma liste pour les lectures de l'été.bonne journée et merci pour ces jolies chroniques