"La brigade de l'oeil" de Guillaume Guéraud ****

Publié le par clochette

 


La loi du 20 novembre 2017 dite loi Bradbury interdit les images sur la totalité du territoire de Ruth Island. La brigade de l'oeil est chargée de veiller au respect de cette loi. Tout contrevenant est automatiquement condamné à perdre la vue.

Falk et Kaneshiro  font partie de cette brigade. Ils sont surnommés les "najas" c'est-à-dire les yeux armés du gouvernement, un surnom dû aux galliscopes dont ils ne se séparent jamais et qui leur permettent de voir les moindres détails mais empêchent aussi leurs paupières de se fermer.

Depuis la promulgation de cette loi, les autorités se vantent que le taux de criminalité a diminué puisque les jeunes ne prennent plus exemple sur la violence  qu'ils pouvaient voir s'exprimer dans les films. L'échec scolaire a aussi disparu.

Kao est un des rares à ne pas avoir un prénom en rapport avec la littérature. Kao est en effet le prénom d'un acteur de cinéma et sa mère lui raconte longuement les films qu'elle a vus autrefois à la cinémathèque, sans imaginer que son fils fasse partie d'un réseau qui diffuse clandestinement des images.

Kao est habitué à voir la brigade de l'oeil opérer. Opposant discret, il enfourne, aussitôt qu'il voit la brigade intervenir dans les lieux où il se trouve, les images dans sa bouche pour en faire des boulettes de papier mâché. Par contre, Emma, une jeune fille dont il va tomber amoureux, est traumatisée le jour où elle assiste à une de ces exécutions où le détenteur d'images se fait crever les yeux en drect. Le travail de la brigade consiste en effet à brûler les images et à aveugler les "terroristes".


Bienvenue dans le monde de la science fiction que j'apprécie particulièrement. Rien d'étonnant donc à ce que j'ai été happée par ce roman d'anticipation qui imagine une société sans image et sans film. Guéraud a la réputation d'être noir et je n'ai pas toujours aimé ses précédents romans. Mais celui ci m'a beaucoup plu même si j'aurais aimé une autre fin, les personnages sont attachants, l'écriture très visuelle (on se croirait au cinéma !) et de nombreuses références littéraires et cinématographiques émaillent ce très bon roman jeunesse. De la science fiction pour les ados qui grâce à ce livre auront peut-être envie de faire une incursion dans des oeuvres plus classiques ou plus difficiles d'accès.

L'avis partagé trouvé sur un blog très sympa d'ados, le blog de la bibliothèque de Bagnolet : 
Jeune et je lis

Un autre avis trouvé dans Sitarmag


La brigade de l'oeil de Guillaume Guéraud.- Editions Rouergue (Do Ado Noir).- 2007, 14€

Commenter cet article

Judas marchait d’un bon pas... 04/01/2015 14:41

.

Claire_C 21/06/2008 14:38

Un de mes coup de coeur de l'année. Guillaume Guéraud est un personnage atypique et un peu curieux, mais ses livres sont toujours des bouleversements de l'ordre établi, et ça fait parfois du bien.

jean-françois 02/05/2008 11:30

Un très belle réussite...pour répondre à Ys, c'est justement ce style qui apporte concision et force aux romans de Guillaume Guéraud.

magiclilive 28/03/2008 08:55

j'aime beaucoup les romans de SF, et celui-ci à l'air particulièrement tentant.

zazimuth 27/03/2008 19:26

je l'avais repéré ; il est sur ma liste à lire.