"Mort aux cons" de Carl Aderhold *****

Publié le par clochette

images-MORT-AUX-CONS.jpgundefinedLe narrateur, agacé par la présence du chat de sa voisine chez lui, le passe un jour par la fenêtre. Consternation dans le quartier... Qui a bien pu tuer ce pauvre animal ? Un immense élan de solidatité s'empare des habitants de cet immeuble où le manque de communication et la solitude étaient jusqu'alors le lot commun.

Content et surpris de constater que cet assassinat recrée du lien social entre les gens, notre héros n'en reste pas là et décide d'éliminer de son passage tout ce qui le gêne : "zigouillée aussi la petite dame qui me bouscule en rentrant dans le métro", l'automobiliste qui le colle de trop près, les agents de l'administration peu coopératifs, les DRH un peu trop pointilleux. Jusqu'au jour où il tue sa femme et qu'un commissaire s'empare de l'enquête...

Les livres drôles sont rares. Celui là l'est. En poussant jusqu'à l'absurde le raisonnement du narrateur - se débarasser de tout ce qui le gêne en se basant sur une théorie visant à dégager l'humanité des cons- , il fait de ce roman un récit savoureux où le cynisme n'a de cesse de cotoyer l'humour. J'ai adoré, les lecteurs de la Fnac aussi qui l'ont mis dans leur Top  des livres de la rentrée Littéraire 2007.

Oui, cette fable philosophique fait du bien. Et autant démarrer 2008 en se faisant plaisir.

Publié dans J'ai bien rigolé !

Commenter cet article

Quand Yannis apparut dans la salle du trône... 04/01/2015 14:53

.

Géraldine 20/03/2009 16:39

Je viens de terminé. Drôle et cynique, burlesque et tellement vrai à la fois. un bon livre !

Isa 11/12/2008 13:59

Je l'ai lu, je l'ai aimé mais un peu moins que toi. J'ai trouvé qu'à un moment ça tournait en rond. J'aurais préféré qu'il soit un peu plus court pour éviter cet effet d'accumulation. ça reste néanmoins très drôle !!!

Karine 16/09/2008 10:02

Je l'ai dans ma PAL depuis un bon moment déjà. Il faudrait peut être que je me décide à le mettre sur le haut de la pile...

L'âne bâté 02/07/2008 20:25

Malheureusement, une bonne idée ne suffit pas à faire un bon roman, mais le non-style caractérisera peut-être un nouveau mouvement littéraire d'ici peu...Rien d'exceptionnel donc, selon moi, mais rien de catastrophique quand même : c'est déjà ça...