"Il faut qu'on parle de Kévin" de Lionel Shriver *****

Publié le par clochette


images-k--vin.jpgcoup_de_coeur_20-8.gifAlors que la rentrée littéraire 2007 a déjà pointé le bout de son nez, je n'ai pas encore fini ma LAL 2006.

Voici aujourd'hui venu le temps de vous parler d'un livre de la rentrée précédente -mieux vaut tard que jamais- que j'ai adoré,  trouvé par hasard sur les rayons de la médiathèque alors que je cherchais autre chose et qui a attiré mon attention car j'en avais lu une bonne critique sur la brochure d'un libraire. Je l'ai donc emprunté et ne l'ai pas regretté ! Quelle lecture !


Eva écrit des lettres à son ex mari dans lesquelles elle revient sur le fameux jeudi qui a changé sa vie, ce jeudi au cours duquel leur fils Kévin a tué sept de ses camarades de lycée, un employé de la cafétéria et un professeur, Kévin à qui elle rend visite régulièrement au centre de détention de mineurs de Claverack bien que leurs relations soient difficiles pour ne pas dire conflictuelles.

Ces lettres sont pour elle l'occasion de revenir sur sa vie de couple avec Franklin, avant la naissance de leur fils, son travail de directrice d'une boîte de guide touristique qui l'éloigne souvent de son compagnon, ses hésitations face à la maternité, la naissance de cet enfant qui se révèle très vite avoir un caractère difficile, ses difficultés pour dialoguer avec lui et les problèmes que cela a entraîné au sein de son couple et de sa famille.


J'ai ADORÉ ce livre malgré un sujet pour le moins délicat, ces lettres sans réponse ce qui ajoute à la tension du récit dressent tout d'abord le portrait d'un criminel mais aussi le portrait d'une femme, ses doutes, sa culpabilité, son incompréhension, sa solitude,  ses pensées, la vision qu'elle a de son couple mais aussi celle sans concession de l'Amérique.

Ce livre qui s'inspire de la tuerie de Colombine fait froid dans le dos. Il m'a pourtant scotché d'un bout à l'autre.  L'analyse de cette femme touchante et lucide est un vrai morceau de bravoure et de sincérité, un cheminement  au coeur de l'âme humaine. C'est un de mes plus gros et derniers coups de coeur.


Comme moi ils ont beaucoup beaucoup aimé : les avis  d'Éric, de Martine et de Gambadou

Commenter cet article

Margaret 19/06/2009 20:53

Je viens de le lire seulement maintenant.  J'ai mis beaucoup de temps, alors que j'avale les lectures à grande vitesse, mais j'ai pourtant été subjuguée par ce roman.  L'histoire va en crescendo, et quant à moi, je n'ai pas deviné la fin.Bravo pour ce livre.

domi 11/02/2009 19:26

ppfftt!!!Non, on ne peut pas sortir indemne d'un livre pareil, si criant de vérité, si difficile à lire et parfois mème imprevisible...J'ai du le lire 2 fois pour le comprendre parce qu'il était parfois difficile de suivre le cheminement de l'auteur.Je suis une fervente lectrice de récits autobiographiques et de documents, et ce livre qui ne fait pas partie de ces catégories ,pourrait pourrait s'y trouver, tant il crache la vérité!!!

Christine Jeanney 21/01/2009 17:26

J'ai vu cette auteure au Festival America. Elle était très convaincante, une personnalité marquante, sans aucun doute. Je vais aussi tenter de lire ce livre (tout est une question de temps !).

Bernie 21/09/2007 19:32

Il est maintenant dans ma PAL, suffit de s'installer confortablement et de se laisser prendre par l'histoire.

boo 20/09/2007 10:39

quitte à me répéter et pour avoir lu "il faut qu'on parle de kévin" je n'ai pas retrouvé depuis sa lecture, de livre aussi fort que celui-ci.Je ne suis pas ressortie indemne ce cette histoire et je crois qu'il me faudra du temps pour ça. En tout cas je suis de ton avis, c'est le livre à lire.